Rencontre avec Eric Surmont, directeur artistique de la Winterlong Galerie

WINTERLONG, Une galerie à ciel ouvert

Si vous souhaitez visiter ce lieu au nom évocateur, ne cherchez plus, ouvrez les yeux, c’est là, juste devant vous.

Eric-Surmont

Eric Surmont au vernissage de MOMO – Pavillon Grappelli, à Niort. © Guyome Simonnet

Eric Surmont est autodidacte. Il découvre, adolescent, le milieu artistique par le biais du graffiti, et se tourne ensuite vers la musique. DJ et compositeur, il a notamment réalisé la musique d’une vidéo, Hors-Champs productions, filmant l’artiste niortais Jacques Coulais, tétraplégique, peignant avec la bouche. Il fonde la Winterlong Galerie en 2010 après avoir organisé la première édition du festival Le 4e mur à Niort.

Un instant suffit pour deviner l’hypersensibilité artistique émanant d’Eric Surmont. Se positionnant tour à tour comme médiateur culturel, directeur artistique, régisseur et programmateur  indépendant.

« La Winterlong galerie propose des œuvres artistiques de façon libre, accessibles à tous, tout le temps », indique avec humilité l’esthète.

Il existe à ce jour 14 murs visibles à Niort, véritables œuvres d’art signées par des pointures du monde entier qui viennent embellir le patrimoine bâti de la ville. Eric Surmont organise régulièrement des expositions à l’atelier Bletterie à La Rochelle, proposant des artistes venant de tous horizons à l’association ou encore dans d’autres lieux comme le muséum de Toulouse. Il a permis aux artistes Jean Moderne (RCF1) et James Carey (O.Two) de peindre la fresque des musiques actuelles, respectivement en deuxième et troisième partie de mur, situé derrière la Sirène. Il a également fait venir l’artiste brésilien Herbert Baglione en résidence, au mois d’août 2014. Ce dernier a mis en place durant son séjour dans la région, le projet 1000 Shadows, débuté en 1999. Un voyage initiatique proposant des installations artistiques au cœur de l’abbatiale de Celles sur Belles, dans le jardin du Centre Intermondes à La Rochelle et dans les caves de l’ancien hôpital de Niort. Un pari réussi visant à réhabiliter et faire redécouvrir à la population, le patrimoine local.

Son travail de veille internet constant lui permet d’être à l’affût de toutes les nouveautés évoluant dans le domaine des arts visuels. Il découvre de cette façon des artistes émergents ou de renom issus des quatre coins de la planète, influençant le paysage culturel et artistique actuel.

La richesse de la Winterlong Galerie réside en une sélection artistique éclectique, d’une extrême pertinence et en tous points époustouflante. Elle permet au plus grand nombre de s’approprier l’art en le confondant avec l’environnement urbain, à la fois lieu de vie et espace d’interactions dédié aux citoyens.

 

Retrouvez toute l’actualité et les informations de la galerie sur le lien ci-dessous :

http://www.winterlong-gallerie.com

 

Article réalisé par Annabel Miton

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*