Marina Rinaldi, l’oeil poète de l’île de Ré

Le clin d’art

Marina-rinaldi-articlePassionnée d’art, cinéma et littérature, Marina Rinaldi écrit depuis ses plus jeunes années : contes pour enfants, essais, biographies… Elle découvre le journalisme en 2007 en collaborant notamment pour l’hebdomadaire « Le Phare de Ré » et est aujourd’hui rédactrice freelance pour divers magazines.

La photographie est entrée dans sa vie en 2010. Marina s’est découvert une véritable passion grâce à Claude Dague, un ami photographe professionnel de la Flotte en Ré. Depuis ce jour, elle magnifie l’île de Ré par son regard poétique.

« J’aime saisir les reflets en tous lieux, les jeux de lumière. Quoi de mieux que le noir et blanc pour immortaliser tous ces effets magiques ? Pour satisfaire cette requête, je n’hésite pas à me lever tôt et à attendre de très longs moments afin de saisir ces instants d’exception »

Capable de rester des heures à guetter un rayon de soleil levant, contemplative, c’est par son regard que se transmet l’émotion. Douceurs et lumières de l’Île. au fil des jours et des saisons.

« Je saisis l’instant en totale communion avec moi-même et l’atmosphère magique qui règne sur notre île. Cette île merveilleuse que je redécouvre chaque jour et qui ne cesse de m’inspirer.

La photographie fait partie intégrante de mon moi le plus profond, de mes émotions à fleur d’âme et de peau.
Cette passion m’aide à vivre au sens abstrait du terme »

Contact : rinaldi.marina@orange.fr
Facebook: www.facebook.com/BEURELIERE

2 commentaires

  1. Merci pour ce bel article !
    Merci pour l’art et les artistes !

  2. Comme il est agréable de croiser,
    au hasard d’un voyage,
    les acteurs de la culture…
    Passé…
    Partage…
    Futur…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*