La touche ethnique de Guénolée Carrel

© Franck Bordier

© Franck Bordier

Née aux états unis et originaire de Pau, Guénolée Carrel s’est installée à La Rochelle il y a 4 ans, inspirée par la lumière de la ville. Guénolée est passionnée de peinture contemporaine et de « l’art brut » depuis son enfance, ayant organisé sa première exposition à l’âge de 17 ans.

Elle se définit comme une « artiste instinctive ». Sa peinture est brute, colorée et imprégnée de touches ethniques qui nous font penser à l’Afrique traditionnelle. Sa série « Les Margoulettes », née en 2007, montre un style très personnel et offre une identité picturale très reconnaissable.

Elle s’intéresse également aux «Peintures primitives faciales et corporelles» et devient de plus en plus populaire à La Rochelle grâce à son projet « Lacher de Zigues ». Elle se sert des corps et des visages des habitants rochelais pour les transformer en « zigues » ou « ziguettes ». Ces « toiles vivantes » se baladent en ville une soirée par mois pour présenter ce travail de façon originale, apporter un peu d’art brut et de poésie dans la ville afin de surprendre les gens dans leurs habitudes. Dans ce contexte, elle a participé à plusieurs événements culturels dont Les Arts en fêtes de Laclayettes, Les Festives de Pontacq, Estiv’Oc ou encore au Casino Barrière La Rochelle…

Guénolée est aussi passionnée par la photographie, elle a ainsi commencé à développer sa série « Les p’tites Margouzigues », basée sur un travail de peinture faciale photographiée sous forme de portrait et re-transformée ensuite sur papier photo. Vous pouvez voir ce travail jusqu’au 11 février à l’Hôtel de la Paix, La Rochelle (voir l’affiche de l’exposition).

Guénolée est une artiste polyvalente, dynamique et surtout investie dans ses projets. Elle adore la couleur, la beauté, les petites choses de la vie de tous les jours, et surtout ces instants où l’être humain laisse percevoir son instinct. Selon elle, c’est ici où l’art se trouve.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*